Piscines naturelles : Quelles sont les différentes techniques de filtration de l’eau ?

filtration piscine naturelle

Sommaire

En tant qu’affilié d’Amazon, nous pouvons gagner une commission sur les achats éligibles - Mise à jour le 2024-04-13

Découvrez comment les piscines naturelles réinventent la filtration de l’eau. Cet article explore les techniques de filtration intégrées à l’environnement. Il met en lumière les subtilités des systèmes harmonieux dans nos jardins, offrant une nouvelle perspective sur la baignade durable et respectueuse de l’environnement.

Le principe de la filtration dans les piscines naturelles

Dans les piscines naturelles, un écosystème aquatique équilibré assure la filtration. Les baigneurs et l’environnement ajoutent progressivement des matières organiques à l’eau du bassin de baignade. Ensuite, l’eau s’évacue de différentes manières, à la surface et en profondeur. Avant de retourner dans le bassin, un préfiltrage mécanique élimine les matières en suspension de l’eau.

Les filtres végétaux et la biofiltration jouent un rôle essentiel dans la purification de l’eau en éliminant les impuretés grâce aux micro-organismes présents dans l’écosystème aquatique.

Les étapes de la filtration dans les piscines naturelles

La filtration dans les piscines naturelles se déroule en plusieurs étapes. Tout d’abord, l’eau quitte la zone de baignade naturelle et passe à travers un filtre fin pour éliminer les matières en suspension telles que les cheveux, les feuilles mortes et le pollen. Ensuite, l’eau circule dans les zones de lagunage, où elle est purifiée par les plantes et les micro-organismes. Une fois l’oxygénation terminée, l’eau est ramenée dans le bassin de baignade pour un nouveau cycle de filtration. L’équilibre écologique de la piscine est maintenu grâce à ces étapes de filtration, offrant ainsi une expérience de baignade en milieu naturel.

La biofiltration dans les piscines naturelles permet de reproduire les processus de purification de l’eau que l’on retrouve dans la nature. Les plantes aquatiques jouent un rôle essentiel en absorbant les nutriments et en éliminant les substances nocives. Associées aux micro-organismes présents dans le bassin, elles contribuent à maintenir une eau claire et saine pour la baignade.

Étape de filtrationDescription
Préfiltration mécaniqueÉlimination des matières en suspension par un filtre fin
LagunagePurification de l’eau par les plantes et les micro-organismes
Réintroduction dans le bassinRetour de l’eau purifiée pour un nouveau cycle de filtration

La biofiltration et les différents processus de purification de l’eau dans les piscines naturelles permettent de maintenir une eau saine sans recourir à des produits chimiques. En reproduisant les mécanismes naturels de filtration, les piscines naturelles offrent une alternative écologique et durable pour la baignade.

Les différentes techniques de filtration d’eau pour les piscines naturelles

Le choix de la technique de filtration doit se faire dès la phase de conception, avant même le début des travaux de construction de votre piscine naturelle. Pour ce faire, vous avez le choix entre plusieurs techniques de filtration écologique. Voici un aperçu des différentes méthodes de filtration d’eau pour les piscines naturelles :

Filtration multichambre

La filtration multichambre est une solution courante et efficace pour les piscines naturelles. Elle combine à la fois des filtres mécaniques et biologiques pour éliminer les impuretés de l’eau. Les filtres mécaniques retiennent les matières grossières telles que les feuilles et les débris, tandis que les filtres biologiques utilisent des micro-organismes pour dégrader les polluants plus fins. Cette combinaison permet d’obtenir une eau pure et claire sans avoir recours à des produits chimiques.

Colonnes de décantation et de vidange

Les colonnes de décantation et de vidange sont une autre option de filtration d’eau pour les piscines naturelles. Elles fonctionnent en absorbant les déchets organiques lourds et en dirigeant les particules légères vers le bassin de filtration. Cette technique permet de séparer les différentes strates de l’eau, éliminant ainsi les impuretés de manière efficace.

Systèmes de lagunage

Les systèmes de lagunage sont largement utilisés dans les piscines naturelles pour filtrer l’eau de manière naturelle. Ils consistent en la création d’une zone spécifique où les plantes aquatiques et les micro-organismes dégradent les impuretés présentes dans l’eau. Cette technique permet de reproduire un écosystème naturel dans lequel l’eau est purifiée de manière biologique.

Technique de filtrationDescription
Filtration multichambreCombinaison de filtres mécaniques et biologiques pour éliminer les impuretés de l’eau.
Colonnes de décantation et de vidangeAbsorption des déchets organiques lourds et redirection des particules légères vers le bassin de filtration.
Systèmes de lagunageCréation d’une zone spécifique où les plantes aquatiques et les micro-organismes dégradent les impuretés de l’eau.

Ainsi, grâce à ces différentes techniques de filtration d’eau, les piscines naturelles permettent d’obtenir une eau pure et saine sans avoir besoin d’utiliser des produits chimiques. Ces systèmes écologiques offrent ainsi une alternative respectueuse de l’environnement pour profiter d’une baignade en toute tranquillité.

Les étapes de la filtration dans les piscines naturelles

L’entretien d’une piscine naturelle est crucial pour maintenir son équilibre écologique et offrir une expérience de baignade en milieu naturel. La filtration joue un rôle essentiel dans ce processus, en éliminant les impuretés de l’eau de manière naturelle. Voici les étapes clés de la filtration dans les piscines naturelles :

1. Préfiltration mécanique :

Avant que l’eau ne soit réintroduite dans le bassin de baignade, elle doit passer par une étape de préfiltration mécanique. Cette étape permet d’éliminer les matières en suspension telles que les cheveux, les feuilles mortes et le pollen. Un filtre fin est utilisé pour capturer ces impuretés et garantir une eau claire et propre.

2. Filtration biologique :

Après la préfiltration, l’eau circule dans les zones de lagunage où elle est purifiée par les plantes et les micro-organismes présents dans l’écosystème aquatique. Les racines des plantes filtrent l’eau en absorbant les nutriments et les polluants, tandis que les micro-organismes dégradent les matières organiques. Cette filtration biologique contribue à maintenir l’équilibre écologique de la piscine naturelle.

3. Oxygénation de l’eau :

Après avoir été purifiée dans les zones de lagunage, l’eau est ramenée dans le bassin de baignade pour un nouveau cycle de filtration. Avant d’être réintroduite, l’eau est oxygénée pour favoriser le développement des micro-organismes bénéfiques. L’oxygénation de l’eau aide également à éliminer les mauvaises odeurs et à maintenir une eau claire et saine.

Étapes de la filtrationObjectif
Préfiltration mécaniqueÉliminer les matières en suspension
Filtration biologiquePurifier l’eau grâce aux plantes et aux micro-organismes
Oxygénation de l’eauFavoriser le développement des micro-organismes bénéfiques

La taille et l’aménagement de la zone de lagunage

La taille de la zone de lagunage dans une piscine naturelle est cruciale pour une filtration efficace de l’eau. Elle dépend de la taille du bassin de baignade. Ainsi, pour un bassin de 20m², il faut environ 100m² de lagunage. Une zone trop petite entrave le développement des plantes et micro-organismes nécessaires à la filtration.

L’aménagement du lagunage est essentiel pour une purification optimale et un habitat aquatique intégré. Intégrez des plantes comme les roseaux, les nénuphars et les iris pour absorber les nutriments et favoriser la biodiversité.

Pensez également aux risques d’eutrophisation, qui surviennent avec une eau riche en nutriments, stimulant la croissance d’algues et d’organismes. Prévoyez des zones tampons entre la baignade et le lagunage pour filtrer les nutriments avant la purification par écosystème.

Plantes recommandées pour la zone de lagunageAvantages
RoseauxFiltration efficace des nutriments et des impuretés
NénupharsCréation d’un habitat aquatique propice à la biodiversité
IrisContrôle de la croissance des algues grâce à leur ombre

Le fonctionnement hydraulique des piscines naturelles

Le fonctionnement hydraulique des piscines naturelles repose sur des solutions techniques simples et efficaces. La filtration par les plantes est cruciale. Les plantes aquatiques, comme les roseaux et les nénuphars, absorbent les nutriments responsables de la prolifération des algues, comme les phosphates et les nitrates.

En plus de la filtration par les plantes, on a recours à d’autres systèmes pour maintenir l’eau limpide et naturelle. Le débordement élimine les impuretés à la surface de l’eau, tandis qu’un filtre fin supprime les particules en suspension, préservant la clarté de l’eau. Ainsi, la piscine naturelle reste équilibrée même en cas d’utilisation intensive.

Contrairement aux piscines traditionnelles, les piscines naturelles n’ont pas besoin d’un local technique pour stocker des produits chimiques de traitement de l’eau. Leur fonctionnement hydraulique écologique élimine le besoin de substances nocives. Les piscines naturelles offrent ainsi une alternative respectueuse de l’environnement en privilégiant un traitement de l’eau naturel et en préservant les écosystèmes aquatiques.

Points clés à retenir

  • Les piscines naturelles utilisent des techniques de filtration écologiques pour purifier l’eau.
  • La filtration d’une piscine naturelle nécessite des techniques spécifiques tels que la biofiltration, la filtration par les plantes et le lagunage.
  • Ces techniques éliminent les impuretés de l’eau sans utiliser de produits chimiques.
  • Les piscines naturelles offrent une alternative écologique aux piscines traditionnelles.
  • La filtration naturelle permet d’obtenir une eau pure et saine pour la baignade.