Comment faire descendre le taux de stabilisant dans votre piscine ?

Comment faire descendre le taux de stabilisant dans votre piscine ?

Sommaire

L’utilisation du chlore permet une désinfection efficace de l’eau. Comme tout propriétaire de piscine, vous souhaitez sans doute que son pouvoir de désinfection soit prolongé le plus longtemps possible. Seulement le chlore à l’état pur est un élément chimique biodégradable: sous l’effet des rayons UV du soleil, il a tendance à se dégrader rapidement en perdant toute efficacité. Cette agression du soleil peut être neutralisée en ajoutant un stabilisant (généralement de l’acide cyanurique) qui va rendre le chlore moins vulnérable aux rayons ultraviolets et ainsi prolonger la désinfection pour une meilleure hygiène de l’eau. 

Toutefois, l’intervention du stabilisant comporte un risque : alors que le chlore se dissout progressivement dans l’eau, le stabilisant lui, est bioaccumulable, ce qui signifie qu’il ne se désintègre pas et s’accumule au fil du temps, conduisant à un problème de sur-stabilisation de l’eau. 

Alors, que faire ? Traiter sa piscine sans stabilisant sachant que cela diminuera l’efficacité du chlore, ou bien utiliser un stabilisant au risque de provoquer une sur-stabilisation de l’eau ?  

 

C’est quoi le stabilisant piscine ?

Le stabilisant piscine, aussi connu sous le nom d’acide cyanurique ou acide isocyanurique, a pour unique rôle de prolonger l’action désinfectante du chlore. Ainsi, un chlore qui n’est pas stabilisé va se détériorer rapidement sous l’effet des rayons du soleil, alors que le chlore auquel on a ajouté le stabilisant aura un pouvoir de désinfection qui durera plus longtemps (on parle alors d’un pouvoir rémanent du chlore). 

Ceci dit, le stabilisant semble jouer un rôle clé dans la désinfection au chlore, ce qui est tout à fait vrai. Cependant, puisqu’il ne se dégrade pas avec le temps, sa concentration dans l’eau doit être surveillée de très près pour maintenir le taux de stabilisant dans la plage recommandée.

Le taux idéal de stabilisant

Le taux de stabilisant dans l’eau, appelé aussi taux de CYA, est indiqué en ppm (parties par million) ou en milligrammes par litre (mg/litre). 

  • Le taux idéal de stabilisant pour une piscine est de 20 à 30 ppm (mg/litre). Si ce taux est inférieur à 20 mg/litre, il ne peut suffisamment protéger le chlore des effets destructeurs des rayons du soleil.
  • Un taux de 50 à 60 ppm est considéré acceptable. Toutefois, il faut le surveiller de très près.
  • Le taux est excessif lorsqu’il dépasse les 70 ppm.
  • En dépassant le taux de 75 mg/litre, on peut dire que le stabilisant a atteint son point de saturation, il faut donc impérativement agir pour ne pas sur-saturer l’eau de votre piscine. 

Comment mesurer le taux de stabilisant dans l’eau?

Cette mesure se fait par bandelettes test, par pooltester, ou par photométrie (absorption de la lumière) à l’aide d’un appareil appelé photomètre.

Néanmoins les bandelettes test n’offrent que des mesures qualitatives, donc il  est plus judicieux de recourir au photomètre dont les mesures quantitatives sont basées sur des calculs, donc plus fiables.

Comment savoir si le stabilisant est excessif?

Si malgré l’ajout de chlore, l’eau de votre piscine commence à devenir verte ou à se troubler, alors il se peut que le taux de stabilisant dans l’eau soit excessif. C’est un problème qui touche plus de 80% des piscines traitées au chlore.

D’une façon générale, on peut dire que le taux de stabilisant est excessif dès que la valeur mesurée a franchi le seuil des 70 ppm (mg/l). Nous nous acheminons vers une sur-stabilisation aux conséquences néfastes.

Quelles sont les conséquences d’une sur-stabilisation de l’eau ?

Une fois le seuil des 70 mg/litre franchi, nous sommes en phase de sur-stabilisation. Le stabilisant est un produit bioaccumulable, il ne se dissout pas et ne se désintègre pas, donc son taux augmente au fur et à mesure de son ajout; et en phase de sur-stabilisation, même paraissant aux proportions normales, le chlore devient inactif, car le fort taux de stabilisant a inhibé son action et il y a de fortes chances que votre eau de piscine devient verte à cause de la prolifération des algues dans le bassin.

Stabilisant piscine trop haut ? voici comment baisser le taux de stabilisant

Nous vous conseillons de faire des tests réguliers (une fois par semaine) pour contrôler la valeur CYA de l’eau de votre piscine. Si le taux de stabilisant est trop haut, nous vous conseillons de prélever un échantillon d’eau du bassin et d’aller le faire analyser chez votre pisciniste avant de faire quoi que ce soit. Selon le degré de saturation de l’eau, vous pouvez opter pour l’une des solutions suivantes :

Dilution de l’eau

La méthode courante consiste à diluer l’eau de la piscine en ajoutant de l’eau fraîche. Cela permet de réduire la concentration du stabilisant. Vous pouvez ajouter de l’eau progressivement jusqu’à obtenir le taux de stabilisant souhaité.

Vidange partielle de l’eau

Dans les cas extrêmes où le taux de stabilisant est excessivement élevé, vous pouvez procéder à la vidange (renouvellement d’eau) en y allant progressivement en commençant par le tiers du volume; et selon les résultats obtenus, cela peut aboutir jusqu’à la vidange intégrale du bassin.

Utilisation d’un produit réducteur de stabilisant

Des produits « réducteur de stabilisant » sont proposés dernièrement sur le marché. Ils agissent en dégradant le stabilisant présent dans l’eau de la piscine. Outre leur prix trop élevé, ces produits n’ont jusqu’à maintenant pas pu donner de résultats tangibles. À vous de voir si vous pensez les essayer quant même pour faire baisser le taux de stabilisant dans votre piscine. N’hésitez pas à partager avec nous et nos lecteurs le retour de votre expérience en contactant la rédaction ici.

Stabilisant piscine trop bas ? voici comment remonter le taux de stabilisant

L’emploi d’un stabilisant n’est nécessaire que pour les piscines traitées au chlore. Vous pouvez remonter le taux de stabilisant pour faire durer l’action du chlore soit en utilisant des galets de chlore stabilisé, soit en ajoutant le produit stabilisant (acide cyanurique) directement dans le bassin si vous traitez votre piscine avec du chlore non stabilisé. 

Questions fréquentes

Faut-il mettre du stabilisant dans une piscine au sel?

La réponse est affirmative, elle peut être traitée pour prolonger le temps de l’activité du chlore. Seulement, une piscine au sel est soumise à des valeurs de stabilisant différentes, et que voici : Le taux idéal se situe à 15 mg/litre, il est toléré et prétendu idéal jusqu’à 25 mg/litre. Le taux est acceptable de 25 à 40 mg/litre. Le taux ne doit en aucun cas dépasser les 50 mg/litre pour éviter les inconvénients. Un inventaire de la chimie de l’eau reste recommandable pour une piscine au sel qui nécessite que les taux de stabilisant, de chlore, et le PH soient maintenus aux niveaux appropriés par des contrôles hebdomadaires.

Faut-il mettre du stabilisant dans une piscine traitée au brome?

Contrairement au chlore, le brome n’étant pas sensible aux ultraviolets, il n’a pas besoin d’être protégé par un stabilisateur. Aussi il est interdit de l’associer à un stabilisant, car il se crée une réaction irréversible qui bloque l'action désinfectante, augmente la sensibilité aux ultraviolets et diminue la qualité de l’eau, ce qui nécessitera de procéder à une vidange complète du bassin, après un grand nettoyage.