Tout savoir sur les Begonias : Variétés, entretien et association possible

Les Begonias : Variétés, entretien et association possible

Sommaire

Les begonias sont des plantes fleuries qui sont originaires des régions tropicales et subtropicales du monde. Ils sont populaires comme plantes d’intérieur et sont connus pour leurs fleurs colorées et leur feuillage attrayant. Il existe de nombreuses variétés de begonias et sont toutes relativement faciles à entretenir et peuvent prospérer dans une variété de milieux intérieurs ou extérieurs. 

Aucun produit trouvé.

Fiche technique

  • Nom : Bégonia ou Begonia
  • Famille : Bégoniacées
  • Origine : Amérique du sud, Asie et Afrique du Sud
  • Type : Plante vivace, bisannuelle ou annuelle selon l’espèce
  • Rusticité : Non rustique sauf pour l’espèce ‘Begonia grandis’
  • Feuillage : Persistant ou caduc selon l’espèce
  • Floraison : Printemps à automne
  • Croissance : Lente à modérée selon l’espèce
  • Hauteur à maturité : De 30 cm à 1,50 m selon l’espèce
  • Exposition : Lumineuse sans soleil direct ou ombragée pour certaines espèces
  • Nature du sol : Léger, riche et bien drainé
  • Besoin en eau : Modéré
  • Multiplication : Semis, division de touffe ou bouture de tiges ou de feuilles (selon les espèces).

 

Aucun produit trouvé.

Toutes les sortes de begonias

Il existe des centaines d’espèces du genre Begonia et de nombreux cultivars. En règle général, on peut classer les begonias cultivés chez nous en trois catégories :

Begonias d’extérieur (bégonias à massif)

Cette catégorie comprend des bégonias vivaces et des begonias annuels

Bégonia vivace

Bégonia vivace begonia grandis

Le Begonia grandis est le seul Bégonia vivace connu jusqu’à présent. Sa capacité à supporter les gelées hivernales fait de cette espèce originaire d’Asie une plante rustique. En effet, le Begonia grandis peut être cultivé en extérieur même dans les régions froides. Toutefois, il faut protéger ce bégonia vivace en le recouvrant d’un paillis végétal durant la période de grands froids.

Ce bégonia vivace est connu pour ses grandes fleurs en forme de trompette blanches, roses ou rouges qui apparaissent en été et en automne. Il a besoin de beaucoup de lumière indirecte et d’un sol bien drainé pour prospérer et pouvoir fleurir abondamment.

Enfin, le bégonia grandis est considéré comme une plante herbacée car il ne possède pas de tiges. Il fait ainsi partie des plantes buissonneuses cultivée en extérieur pour leur floraison abondante.

Begonias annuels

Begonia annuel Begonia Semperflorens

La plupart des Begonias sont cultivés comme des plantes annuelles en extérieur, bien qu’ils sont d’origine vivaces dans leur milieu naturel. La floraison des espèces de bégonias annuels débute généralement au printemps et dure jusqu’aux premières gelées.  Ces plantes à fleurs magnifiques sont cultivées en pleine terre (mosaïculture), en pot ou en jardinière, mais sont assez difficiles à conserver après la floraison. Les bégonias annuels ont généralement besoin de beaucoup de lumière indirecte et d’un sol riche et bien drainé pour pouvoir offrir une superbe floraison. Parmi les espèces de begonias manuels les plus recommandées on peux citer le Begonia Semperflorens et le begonia Erecta.

Begonias d’interieur

Les bégonias d’intérieur sont une excellente option pour ajouter de la couleur et de la verdure à votre maison. Il existe trois espèces de bégonias qui sont particulièrement adaptées à la culture en intérieur:

Begonia Rex :

Begonia d'interieur Begonia Rex

Le Begonia Rex, appelé aussi Bégonia royal, est principalement cultivé en intérieur pour son feuillage décoratif. Lire notre article sur le Begonia Rex.

Bégonia elatior

Begonia d'interieur Bégonia elatior

Cette plante très florifère est facile à entretenir et se cultive principalement en intérieur. Lire notre notre article sur le Bégonia elatior.

Begonia maculata ou Tamaya

Begonia d'interieur Begonia maculata (Tamaya)

Appelé aussi bégonia bambou ou tout simplement Tamaya, cette plante est la reine des begonias d’intérieur en raison de son feuillage tacheté et de ses belles fleurs atypiques. Vous pouvez consulter notre guide complet sur la culture et l’entretien du Begonia maculata ici.

Bégonias tubéreux

Bégonias tubéreux

Les bégonias tubéreux sont des plantes d’intérieur ou d’extérieur assez faciles à cultiver. Ceci fait du Bégonia tubéreux une plante idéale pour les jardiniers débutants. Parmi les cultivars les plus populaires chez nous, on trouve  le Begonia multiflora et le Begonia pendula.

Aucun produit trouvé.

Entretien des Begonias

Plantation et rempotage

Pour les variétés de begonias annuels, plantez-les en plein terre ou dans un pot ou jardinière après la fin de la période de gel, de préférence au printemps. Laissez assez d’espace entre chaque pied de bégonia (environ 20 cm) afin de laisser aux jeunes plantes de l’espace pour bien se developper. Arrosez régulièrement les begonias et veillant toujours à garder une humidité suffisante du sol.

Pour les begonias vivaces comme le bégonia grandis, plantez les en pleine terre dès le début du printemps. Choisissez un emplacement ombragé et respectez un espacement de 15 cm au minimum entre chaque plante.

Pour les begonias d’intérieur, ils peuvent être plantés tout au long de l’année. Vous pouvez consulter nos fiches de plantation et d’entretien concernant :

Exposition

Les begonias ont besoin d’une situation lumineuse mais sans soleil direct pour s’épanouir. Choisissez un emplacement semi-ombragé comme sous un arbre s’ils sont plantés en pleine terre ou près d’une fenêtre ou dans un endroit bien éclairé s’ils sont plantés dans un balcon ou en intérieur.

Arrosage

Il est important d’arroser les begonias régulièrement pendant la période de croissance, qui va d’avril à l’automne pour la plupart des espèces. Il est conseillé de les arroser deux fois par semaine, en veillant à ce que le substrat ait le temps de sécher entre chaque arrosage. En pot, vider la soucoupe systématiquement après chaque apport d’eau pour éviter de laisser de l’eau stagnante.

Taille

La plupart des espèces de begonias n’ont pas besoin d’être taillées. Toutefois, vous pouvez tailler certaines variétés comme les bégonias à touffe pour les inciter à produire de nouvelles pouces et favoriser ainsi leur floraison.

Fertilisation

Lorsqu’il s’agit de plantes à fleurs, la qualité du sol joue un rôle très important pour garantir la floraison de ces plantes. Les begonias n’échappent pas à cette règle. En effet, plus le sol est riches et de bonne qualité, plus vos bégonias vont s’épanouir et fleurir abondamment. Toutefois, vous pouvez booster davantage leur floraison en ajoutant un apport en engrais pour plantes à fleurs toutes les deux semaines durant la période de croissance.

Multiplication

l existe plusieurs façons de multiplier les begonias, chacune ayant ses propres avantages et inconvénients. Les méthodes courantes incluent la division de touffe, la bouture des tiges ou des feuilles et la semence.

La division de touffe

Elle consiste à diviser les touffes de la plante mère en plusieurs sections, chacune ayant au moins une touffe de feuilles et une racine. Cette méthode est généralement utilisée pour les begonias tubéreux et les begonias rhizomateux. Elle est simple à réaliser et donne des plantes qui ressemblent à la plante mère.

La bouture des tiges ou des feuilles

Coupez une tige ou une feuille de la plante mère (selon l’espèce) et plantez la dans un substrat humide pour qu’elle pousse des racines. Cette méthode est utilisée pour les begonias à tiges et les begonias à feuilles caduques. Consultez notre article sur le bouturage de feuille de bégonia Royal ici.

La semence

C’est la méthode la plus difficile pour multiplier les begonias, mais c’est également la plus excitante car elle vous permet d’obtenir des plantes qui peuvent varier considérablement de la plante mère. La graine doit être stratifiée avant de les planter, ensuite les semis peuvent être transplantées dans un pot pour une croissance plus délevée et repiquées à l’extérieur une fois les risques de gelées passées

En général, il est préférable de multiplier les begonias au début de la saison de croissance pour que les plantes aient suffisamment de temps pour s’enraciner et fleurir avant l’arrivée de l’hiver.

Emplacement et associations possibles des begonias

Les begonias sont des plantes d’intérieur ou d’extérieur très populaires en raison de leurs fleurs colorées et de leurs feuilles élégantes. Pour les planter à l’extérieur, il est préférable de les mettre à un endroit à mi-ombre ou en plein soleil matinal. Évitez de les mettre à un endroit où il y a de l’ombre totale, car cela pourrait entraîner un manque de fleurs et une croissance déformée. Les begonias ont besoin de sol bien drainé et légèrement acide, il est donc préférable de les planter dans un sol riche en matière organique.

En ce qui concerne les associations possibles pour les begonias, il existe plusieurs options. Vous pourriez les associer avec d’autres plantes d’ombre comme les fougères, les coléus ou les impatiens. Si vous les plantez à l’extérieur, vous pourriez également les associer avec des plantes de massif comme les lobelias, les pensées ou les verveines. Les begonias sont également de belles plantes de conteneurs qui peuvent être associées à d’autres plantes comme les coleus, les échiums, les fuchsias ou les surmonts.

Maladies, nuisibles et problèmes fréquents

Les begonias sont des plantes robustes, mais ils peuvent être sujets à certaines maladies et problèmes fréquents. Voici quelques-uns des problèmes les plus courants que vous pourriez rencontrer lorsque vous cultivez des begonias :

  • Les maladies fongiques : Les begonias sont sensibles aux maladies fongiques telles que la pourriture des racines, la pourriture des tiges et la moisissure grise. Ces maladies peuvent être causées par un excès d’humidité ou un manque d’aération. Pour prévenir les maladies fongiques, assurez-vous que votre sol est bien drainé et ne sur-arrosez pas vos plantes.
  • Les insectes nuisibles : Les pucerons, les cochenilles et les thrips sont des insectes nuisibles couramment trouvés sur les begonias. Ils peuvent causer des dommages importants aux feuilles et aux tiges de la plante. Il est important de surveiller régulièrement les insectes sur vos plantes et de les traiter rapidement si nécessaire. Il existe des insecticides naturels pour traiter les insectes nuisibles.
  • Les carences en nutriments : Les begonias peuvent souffrir de carences en nutriments comme le fer ou le zinc, qui peuvent causer des taches jaunes ou brunes sur les feuilles. Pour éviter les carences en nutriments, utilisez un engrais spécifique pour les begonias et suivez les instructions pour la dose appropriée.
  • Les tiges et les feuilles flétries : Les begonias peuvent se flétrir ou devenir mouses si ils manquent d’eau ou si ils ont été arrosés de manière excessive. Assurez-vous de donner à vos plantes un arrosage régulier et de ne pas les laisser se dessécher ou se noyer.

FAQ

Comment conserver des bégonias d’une année sur l’autre ?

Il est possible de conserver certaines espèces de bégonias d’une année sur l’autre. Voici quelques conseils pour conserver certaines variétés du Begonias :

  1. Les bégonias tubéreux et rhizomateux sont les plus faciles à conserver. Une fois que les feuilles ont jauni et que les fleurs ont disparu, coupez les tiges et enlevez les feuilles. Étalez les rhizomes et les tubercules sur du papier absorbant et laissez-les sécher pendant environ une semaine. Rangez-les dans un endroit frais et sec jusqu’au printemps suivant.
  2. Les bégonias à touffe peuvent être conservés en coupant les tiges et en laissant les touffes se sécher pendant une semaine avant de les entreposer dans un endroit frais et sec.
  3. Si vous habitez dans un climat froid, vous pouvez mettre les bégonias à l’intérieur avant les premières gelées. Placez-les dans un endroit lumineux et arrosez-les régulièrement.

Certains bégonias ne peuvent pas être conservés d’une année sur l’autre, notamment les bégonias annuels. Dans ce cas, il est recommandé de les cultiver comme plantes annuelles fleurie du début du printemps jusqu’à la fin de la floraison.

Est-ce que les bégonias repoussent ?

Oui, les bégonias repoussent généralement chaque année. Cependant, cela dépend de l’espèce et du climat où ils sont cultivés.

Les bégonias tubéreux et rhizomateux repoussent chaque année à partir de tubercules ou de rhizomes. Une fois qu’ils ont été correctement conservés pendant l’hiver, ils peuvent être replantés au printemps et fleurir de nouveau.

Les bégonias à touffe repoussent également chaque année. Ils peuvent être coupés à ras du sol au début du printemps et repousseront à partir de la base.

Comment garder un bégonia l’hiver ?

Voici quelques conseils pour garder un bégonia en hiver :

  • Si vous habitez dans un climat doux, vous pouvez laisser votre bégonia à l’extérieur durant l’hiver, à condition de le protéger des gelées. Utilisez un voile d’hivernage ou des feuilles mortes pour couvrir les touffes et les tubercules.
  • Si vous habitez dans un climat froid, il est recommandé de mettre votre bégonia à l’intérieur avant les premières gelées. Placez-le dans un endroit lumineux et évitez les courants d’air.
  • S’il s’agit d’une variété de Begonia tubéreux, vous pouvez récupérer les tubercules ou les rhizomes en les déterrant du sol avant le début des premières gelées. Conservez-les loins du gel dans un endroit sec toute la période de l’hiver. Puis replantez les rhizomes au début du printemps.

Est-ce que le bégonia est une plante d’intérieur ou d’extérieur ?

Les bégonias se cultivent en intérieur ou en extérieur, selon l’espèce et le climat. Certaines espèces de bégonias sont mieux adaptées à la culture en intérieur, tandis que d’autres sont plus rustiques et peuvent être cultivées en extérieur.

Les bégonias tubéreux et rhizomateux se cultivent en extérieur durant l’été, mais se conservent à l’intérieur durant l’hiver dans les climats froids. Ils peuvent également être cultivés en intérieur toute l’année.

Les bégonias vivaces se cultivent généralement en extérieur durant l’été et peuvent être ramenés à l’intérieur avant les premières gelées.

Les bégonias annuels sont généralement cultivés en extérieur durant l’été et ne peuvent pas être conservés après la fin de floraison car ils redoutent particulièrement le froid.