Rosier grimpant : plantation, taille et entretien

Rosier grimpant plantation, taille et entretien

Sommaire

En tant qu’affilié d’Amazon, nous pouvons gagner une commission sur les achats éligibles - Mise à jour le 2024-04-14

Le rosier grimpant est une plante ornementale populaire dans les jardins, balcons et terrasses. Avec ses fleurs éclatantes et parfumées, il peut ajouter de la couleur et de la vie à n’importe quel espace extérieur. Pour profiter pleinement de cette plante, il est important de la cultiver et de l’entretenir correctement. Heureusement, la culture et l’entretien de cette plante ne sont pas difficiles. Voici tout ce que vous devez savoir sur cette plante très populaire.

N.B: Cet article est dédié à la culture et l’entretien du rosier grimpant. Si vous cherchez des informations sur l’espèce rosier (Rosa) en général, nous vous conseillons de lire notre article sur le rosier, ses différentes variétés et sa culture ici.

En tant qu’affilié d’Amazon, nous pouvons gagner une commission sur les achats éligibles - Mise à jour le 2024-04-14

Fiche technique

  • Nom : Rosier grimpant
  • Famille : Rosacées
  • Origine : Originaire d’Europe et d’Asie
  • Type : plante vivace à fleurs
  • Rusticité : Selon les variétés, les rosiers grimpants peuvent être plus ou moins rustiques. En général, ils supportent bien les hivers froids mais peuvent souffrir de la sécheresse estivale.
  • Feuillage : Semi-persistant à caduc selon le climat
  • Floraison : Dure du printemps jusqu’à l’automne (selon les variétés)
  • Croissance : Modérée à rapide
  • Hauteur à maturité : En général entre 1 à 4 mètre, parfois jusqu’à 10 m et + chez certaines variétés
  • Exposition : Préfère un emplacement ensoleillé mais peut tolérer un peu d’ombre
  • Nature du sol : Sol riche, bien drainé et légèrement acide.
  • Besoin en eau : Modéré (il est important de ne pas laisser le sol se dessécher complètement, mais il ne faut pas non plus le laisser trop humide)
  • Multiplication : Par bouturage ou par greffe.

Variétés du rosier grimpant 

Il existe de nombreuses variétés de cette plante, chacune avec ses propres caractéristiques et caractéristiques. Voici quelques exemples populaires:

New Dawn : cette variété produit de grandes fleurs rose pâle parfumées tout au long de la saison. Il est très résistant aux maladies et se développe rapidement.

American Pillar : variété connue pour sa croissance rapide et ses fleurs rouges vifs et étoilées.

Golden Showers : ce rosier grimpant produit de grandes fleurs jaune pâle en abondance. Il est très résistant aux maladies et convient bien aux climats chauds.

Climbing Iceberg : cette variété produit de nombreuses fleurs blanches parfaites et parfumées en abondance. Elle est très résistante aux maladies et ne nécessite pas beaucoup de soins.

Star of the Garden : cette variété produit de grandes fleurs rouges parfumées et est très résistante aux maladies. Elle est également très rustique et convient donc bien aux climats froids.

Rosier grimpant remontant ou non ?

Un rosier grimpant remontant est une variété de rosier qui produit des fleurs tout au long de la saison de croissance, généralement de mai à octobre. Les rosiers grimpants remontants sont très appréciés pour leur facilité de culture et leur floraison abondante qui dure une bonne période de l’année à condition de supprimer régulièrement les roses fanées.

Un rosier grimpant non remontant est une variété de rosier qui ne produit des fleurs qu’une seule fois par an, généralement au printemps ou en été. Les rosiers grimpants non remontants sont moins communs que les rosiers grimpants remontants, mais ils peuvent être tout aussi spectaculaires lorsqu’ils fleurissent.

Plantation et entretien du rosier grimpant

Quand planter un rosier grimpant ?

Il est généralement conseillé de planter cette plante au printemps, lorsque le sol commence à se réchauffer et que les risques de gel sont minimes. Cependant, vous pouvez également planter le rosier grimpant à l’automne, en veillant à ce que la plante ait le temps de s’enraciner avant les premières gelées.

Où planter le rosier grimpant ?

Il est important de choisir un emplacement ensoleillé et bien drainé, car cette plante a besoin de beaucoup de lumière et de chaleur pour fleurir abondamment. Assurez-vous également de préparer le sol en y mélangeant du compost et de l’engrais pour améliorer la qualité de la terre et aider votre rosier grimpant à se développer de manière saine.

Arrosez bien après la plantation, puis continuez à le faire régulièrement pour fournir à la jeune plante suffisamment d’eau. En général, il est recommandé de l’arroser une fois par semaine en été et une fois par mois en hiver.

Fertilisation

Utilisez un fertilisant spécialement conçu pour les rosiers. Vous pouvez trouver des fertilisants en magasin de jardinage ou en ligne. Suivez les instructions du fabricant d’engrais pour déterminer la fréquence et la quantité à utiliser. Une bonne stratégie pour fertiliser les rosiers grimpants consiste à faire un apport de fertilisant au printemps pour stimuler la floraison et un second apport en juillet pour aider les rosiers remontants à produire de nouvelles fleurs.

Il est possible aussi d’utiliser du compost pour fertiliser votre rosier grimpant. Pour ce faire, étalez une couche de compost au pied de la plante en début de saison, puis arrosez bien. Le compost se décomposera naturellement et fournira à votre rosier grimpant les nutriments dont il a besoin pour se développer de manière saine.

Fertilisation avec du marc de café

Le marc de café peut être utilisé comme fertilisant pour les rosiers grimpants. En effet, il contient de l’azote et du phosphate, qui sont des nutriments essentiels pour le développement des rosiers. Le marc de café peut également être utilisé comme répulsif naturel contre les insectes grâce à son odeur forte.

Pour utiliser le marc de café comme fertilisant, vous pouvez simplement étaler une couche de marc de café autour de la base de votre rosier grimpant. Vous pouvez également mélanger le marc de café à la terre avant de planter votre rosier grimpant. Arrosez bien votre plante après l’avoir fertilisé pour aider les nutriments à se diffuser dans le sol.

Il est important de ne pas utiliser trop de marc de café, car cela peut rendre le sol trop acide pour les rosiers. Utilisez le marc de café de manière modérée et faites un test du pH du sol avant d’en utiliser pour vous assurer qu’il est adapté aux rosiers.

Arrosage du rosier grimpant

Voici quelques conseils pour bien arroser votre rosier grimpant :

  • Arrosez régulièrement, en veillant à fournir à votre rosier grimpant suffisamment d’eau. En effet, ces plantes ont besoin de beaucoup d’eau, surtout en été, lorsque les températures sont élevées.
  • Arrosez au pied de la plante, en veillant à ne pas mouiller les feuilles et les fleurs. L’eau sur les feuilles peut favoriser la prolifération de maladies.
  • Utilisez de l’eau à température ambiante et essayer d’éviter de mouiller le feuillage lors de l’arrosage.
  • Laissez le sol sécher légèrement entre chaque arrosage, mais veillez à ne pas laisser votre rosier grimpant se dessécher complètement.

Floraison

La floraison des rosiers grimpants dépend de leur type et de leur variété. Certaines variétés fleurissent une seule fois par an (rosier grimpant non remontant), tandis que d’autres peuvent fleurir plusieurs fois par an (rosier grimpant remontant). La plupart des espèces fleurissent au printemps et en été, mais certaines variétés peuvent fleurir tout au long de l’année dans les climats plus chauds. Pour favoriser la floraison de cette plante, il est important de le tailler correctement et de le fertiliser régulièrement. Assurez-vous également de lui fournir suffisamment d’eau et de lumière, et de le protéger des maladies et des ravageurs.

Taille

La taille des rosiers grimpants remontants se fait généralement au début du printemps, avant que les bourgeons ne commencent à se former. La taille en « arête de poisson » consiste à couper les branches en laissant un œil ou une branche saine sur chaque branche latérale. Cette technique permet d’encourager la croissance de nouvelles pousses et de nouvelles fleurs. Pour les rosiers grimpants non remontants, la taille se fait généralement après la floraison, afin de permettre au rosier de se reposer avant de recommencer à fleurir l’année suivante :

  1. Utilisez des sécateurs bien aiguisés pour couper les tiges de votre rosier grimpant.
  2. Coupez les tiges mortes, malades ou endommagées en les taillant à environ 2 cm au-dessus d’un oeil ou d’une branche saine.
  3. Éliminez également toutes les branches qui poussent vers l’intérieur ou qui se chevauchent.
  4. Taillez les branches qui ont fleuri pour encourager la production de nouvelles fleurs. Coupez-les à environ 15 cm au-dessus d’un oeil ou d’une branche saine.
  5. N’oubliez pas de nettoyer les sécateurs avant et après utilisation pour éviter la propagation de maladies.

Multiplication

Il y a deux façons de multiplier un rosier grimpant :

  1. Par bouturage : c’est une méthode simple et efficace pour multiplier les rosiers grimpants. Pour ce faire, coupez une branche saine et robuste à environ 15 cm de sa base et retirez les feuilles du bas. Plantez-la dans un pot rempli de terreau et maintenez-la humide jusqu’à ce qu’elle ait pris racine.
  2. Par greffage : si vous souhaitez reproduire une variété de rosier grimpant spécifique, vous pouvez essayer la greffe. Pour ce faire, coupez une branche d’un rosier grimpant donneur et incisez la tige d’un rosier grimpant receveur à l’endroit où vous souhaitez la greffer. Ensuite, placez la branche coupée dans l’incision et maintenez-la en place avec de la ficelle ou un élastique.

Le rosier grimpant en pot

Il est tout à fait possible de cultiver un rosier grimpant en pot. Voici quelques conseils pour bien cultiver un rosier grimpant en pot :

  • Choisissez un pot assez grand pour permettre à votre rosier grimpant de se développer. Un pot de 40 cm de diamètre minimum est recommandé.
  • Utilisez un mélange de terre et de compost de qualité pour rempoter votre rosier grimpant.
  • Placez votre rosier grimpant dans un endroit ensoleillé (terrasse, jardin ou balcon bien exposé).
  • Arrosez régulièrement votre plante  pour lui fournir suffisamment d’eau. En été, il peut être nécessaire de l’arroser tous les jours. Le sol doit être bien drainé.
  • Pensez à rempoter votre rosier grimpant tous les 2 ou 3 ans pour lui fournir de nouveaux nutriments et lui permettre de se développer de manière saine.
  • Fertilisez régulièrement votre rosier grimpant en pot avec un fertilisant adapté aux rosiers. Vous pouvez fertiliser tous les 6 à 8 semaines en été et tous les mois en hiver.
  • Protégez la plante du gel pendant l’hiver en le rentrant dans une serre ou une véranda bien éclairée.

Maladies, nuisibles et problèmes fréquents

Voici quelques maladies et problèmes fréquents chez les rosiers grimpants :

  • La rouille : Cette maladie est causée par un champignon et se manifeste par des taches brunes sur les feuilles et les tiges. Elle peut entraîner une chute prématurée des feuilles et une faiblesse générale de la plante. Pour lutter contre la rouille, il est recommandé de supprimer les parties atteintes et de traiter la plante avec un fongicide.
  • L’oïdium : Cette maladie, aussi appelée « tavelure », se manifeste par des taches blanches sur les feuilles et les tiges. Elle peut entraîner une chute prématurée des feuilles et une diminution de la floraison. Pour lutter contre l’oïdium, il est recommandé de supprimer les parties atteintes et de traiter la plante avec un fongicide.
  • Les pucerons : Ces petits insectes suceurs de sève peuvent provoquer une décoloration et un dessèchement des feuilles de votre rosier grimpant. Pour les éliminer, il est recommandé de pulvériser de l’eau savonneuse sur les feuilles ou de traiter la plante avec un insecticide.
  • Les aleurodes : Ces petits insectes blancs laissent des traces de miel sur les feuilles et peuvent provoquer une décoloration et un dessèchement des feuilles. Pour s’en débarrasser, il est recommandé de pulvériser de l’eau savonneuse sur les feuilles ou de traiter la plante avec un insecticide.

FAQ

Est ce que le rosier grimpant craint le gel ?

Oui, le rosier grimpant peut craindre le gel en fonction de sa variété et de son emplacement. Certaines variétés de rosiers grimpants sont plus rustiques et peuvent résister à des températures plus basses que d’autres. Par exemple, les rosiers grimpants remontants sont généralement plus rustiques que les rosiers grimpants non remontants. Cependant, même les rosiers grimpants les plus rustiques peuvent être endommagés par des températures très basses ou par des gelées tardives.

Est ce que le rosier grimpant grandit vite ?

La vitesse de croissance des rosiers grimpants peut varier considérablement en fonction de plusieurs facteurs, tels que la variété de rosier, les conditions climatiques et les soins apportés à la plante. En général, les rosiers grimpants ont une croissance assez rapide et peuvent atteindre leur taille adulte en quelques années seulement. Cependant, certaines variétés de rosiers grimpants peuvent être plus lentes à se développer, tandis que d’autres peuvent croître plus rapidement.

Pourquoi votre rosier grimpant ne fleurit pas ?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles un rosier grimpant peut ne pas fleurir. Voici quelques-unes des raisons les plus courantes :

  1. Il n’est pas assez âgé : les rosiers grimpants ont besoin de temps pour se développer et atteindre un âge adulte avant de pouvoir fleurir de manière abondante. Si votre rosier est encore jeune, il peut ne pas fleurir ou fleurir très peu.
  2. Il n’est pas planté au bon endroit : les rosiers grimpants ont besoin de beaucoup de lumière pour fleurir abondamment. Assurez-vous qu’il est planté dans un endroit ensoleillé et bien exposé.
  3. Il manque d’eau ou reçoit trop d’eau. Un manque d’eau peut empêcher les rosiers grimpants de fleurir, tout comme un excès d’eau. Assurez-vous de donner une quantité appropriée d’eau à votre rosier et de ne pas le laisser se dessécher ou rester dans des conditions détrempées.
  4. Il manque de nutriments : un sol pauvre en nutriments peut empêcher les rosiers grimpants de fleurir. Utilisez un engrais adapté aux rosiers et assurez-vous que votre sol est bien fertilisé.
  5. Maladies et ravageurs : si vous pensez que votre rosier est infecté, il est recommandé de consulter un jardinier professionnel pour obtenir de l’aide.