Comment cultiver un Ficus Ginseng ?

Comment cultiver un Ficus Ginseng ?

Sommaire

Le ficus ginseng est une plante d’intérieur populaire pour les amateurs de jardinage et les passionnés de plantes. Originaire d’Asie, il appartient à la famille des Moracées. Il est également connu sous les noms d’Arbre de l’intendance, de Laurier d’Inde et de Ficus bonsaï. Avec son feuillage persistant et sa croissance lente, ce ficus est souvent utilisé comme plante d’ornement pour l’ intérieur. Il peut également être cultivé en tant que bonsaï pour ceux qui cherchent à créer un jardin miniature. Ce qui le distingue des autres plantes, c’est sa forme unique et ses racines aériennes qui ressemblent à celles d’un ginseng. Le Ficus ginseng est facile à entretenir et convient à toutes les situations lumineuses sans soleil direct. Avec un peu de soin et d’attention, cette plante peut prospérer pendant des années dans votre intérieur. Voici nos conseils pour bien entretenir cette plante d’intérieur si originale. 

Aucun produit trouvé.

Fiche technique ficus ginseng

  • Nom : Ficus microcarpa
  • Autres noms communs : Arbre de l’intendance, Laurier d’Inde ou Ficus bonsaï
  • Famille : Moraceae
  • Origine : Asie
  • Type : Plante d’intérieur vivace
  • Rusticité : Peu rustique, à cultiver à l’intérieur
  • Feuillage : Persistant
  • Floraison : Peu florifère
  • Croissance : Lente
  • Hauteur à maturité : Jusqu’à 1 mètre
  • Exposition : Situation lumineuse sans soleil direct
  • Nature du sol : Bien drainé, fertile et riche en matière organique
  • Besoin en eau : Modéré, ne pas laisser sécher la terre
  • Multiplication : Bouturage, division de touffe ou marcottage
  • Variétés et espèces similaires : Ficus benjamina, Ficus lyrata, Ficus elastica.

Entretien du ficus ginseng

Le ficus ginseng est une plante d’intérieur populaire qui nécessite peu d’entretien. C’ est une plante robuste qui peut prospérer dans de nombreux environnements d’intérieur, mais elle préfère généralement les endroits lumineux sans soleil direct dont la température est comprise entre 15 et 28°C maximum. Cette plante est particulièrement sensible aux courants d’air et aux variations brutales de température. Une fois bien installé dans un endroit qui respecte ces règles simples, votre ficus ginseng demandera un minimum d’entretien et d’attention.

Où placer le ficus ginseng ?

Placez votre ficus ginseng dans un coin de votre maison ou appartement qui bénéficie d’une exposition lumineuse mais sans soleil direct et qui est à l’abri des courants d’air : par exemple sur une fenêtre orientée nord ou dans un coin du salon  ou de votre pièce à vivre qui bénéficie d’une bonne lumière indirecte.

Rempotage du ficus ginseng

Le rempotage du ficus ginseng doit être effectué tous les 2 à 3 ans pour permettre à la plante de prospérer. Le meilleur moment pour rempoter ce ficus est au début de la période de croissance (début du printemps). Il est important d’utiliser un terreau riche et léger qui ne retient pas trop l’eau, car ce ficus n’apprécie pas du tout les excès d’humidité.  Assurez-vous  et de laisser le sol s’installer correctement avant de replacer la plante dans le nouveau pot.

ficus ginseng en pot

Le ficus ginseng est généralement cultivé comme bonsaï, alors un pot de culture légèrement plus étroit et assez bas sera le bienvenu, car il va permettre de limiter la croissance de la plante. Toutefois, gardez en tête qu’un terreau riche et de bonne qualité est indispensable pour cultiver un ficus ginseng en bonne santé.

Fertilisation

Le ficus ginseng peut bénéficier d’un apport en engrais pendant sa période de croissance. Vous pouvez utiliser un engrais liquide pour plantes d’intérieur ou pour bonsaï dilué dans l’eau d’arrosage une fois par mois du début du printemps à la fin de l’été. Evitez de sur-fertiliser la plante et respectez une période de repos en automne et en hiver.

Arrosage du ficus ginseng

Arroser un ficus ginseng requiert une attention particulière pour le maintenir en bonne santé et éviter les problèmes liés à l’excès d’eau. En effet, cette variété de ficus redoute l’eau stagnante et n’a pas besoin donc d’arrosages excessifs. Veillez donc à ce que le sol soit bien sec en surface avant d’arroser.

le ficus ginseng apprécient également les environnements légèrement humides. Brumisez régulièrement avec de l’eau non calcaire en période chaude et sèche ou bassinez autour de la plante sans pour autant que les racines de la plante entre en contact avec l’eau.

Floraison

Le Ficus microcarpa, également connu sous le nom de ficus ginseng, est une plante d’intérieur qui ne fleurit généralement pas de manière significative en intérieur. Les feuilles de ce type de ficus sont sa principale caractéristique ornementale. Cependant, s’il est cultivé en extérieur dans des conditions appropriées, il peut produire de petites fleurs en grappes qui peuvent être agréables à regarder.

Taille du ficus ginseng

La taille du ficus ginseng est nécessaire pour conserver la petite taille et la forme si particulières aux bonsaïs. Cette taille peut s’effectuer toute l’année, mais il est préférable d’attendre la reprise de la croissance au printemps pour l’effectuer :

  • Déterminez la forme souhaitée avant de commencer à tailler. Décidez de la forme que vous souhaitez donner à votre ficus ginseng. Si vous voulez le cultiver comme bonsaï, vous devrez le tailler régulièrement pour le maintenir à une taille compacte.
  • Taillez les branches les plus âgées et les branches dénudées ou qui poussent vers l’intérieur de la plante, ceci permettra aux branches principales de mieux se ramifier.
  • Durant l’été, pincez les jeunes pousses et supprimez les grandes feuilles qui se développent afin de favoriser le développement des petites feuilles et d’avoir ainsi un feuillage plus beau et plus dense.

Pourquoi pincer un ficus ginseng ?

Pincer un ficus ginseng stimule sa croissance et l’incite à produire des feuilles plus petites et des tiges plus ramifiées. Ceci permettra d’avoir une plante de petite taille à feuillage plus dense qui nous rappelle celui des bonsaïs.

Cependant, il ne faut pas pincer excessivement cette plante car cela peut l’endommager et ralentir sa croissance. En dehors de la période de croissance active de votre ficus ginseng (printemps), il est inutile d’effectuer cette opération.

Multiplication du ficus ginseng

Le bouturage est la technique la plus utilisée pour multiplier le ficus ginseng, l’été étant la saison idéale pour réussir le bouturage de cette plante :

  1. Prélevez des jeunes pousses d’environ 10 à 15 cm de longueur, avec au moins une feuille et quelques nodules racinaires.
  2. Enlevez les feuilles inférieures et placez la tige dans un mélange de tourbe et de sable humide.
  3. Placez les boutures dans un endroit bien exposé à la lumière indirecte.
  4. Maintenez un niveau d’humidité élevé. Vous pouvez vaporiser avec de l’eau non calcaire, afin de favoriser la croissance des racines.
  5. Après environ 2 à 3 mois, vous devriez être en mesure de voir les racines se développer. Vous pouvez alors transplanter les jeunes ficus ginseng dans un pot adapté.

Maladies, nuisibles et problèmes fréquents

Le ficus Ginseng est un arbuste résistant. Toutefois, cette plante peut être attaquée par certaines maladies et nuisibles comme :

  1. La mouche blanche: ce petit insecte peut causer une infestation sur les feuilles de la plante, provoquant des taches jaunes et des feuilles tombantes.
  2. Les acariens: ils peuvent endommager les feuilles en aspirant les cellules et en laissant derrière eux des taches blanches et des dégâts sur la surface des feuilles.
  3. La moisissure: elle peut se développer sur les feuilles et les tiges en cas d’air stagnant et d’humidité élevée.
  4. La chlorose: c’est un problème de carence en nutriments qui peut se produire lorsque la plante reçoit un excès d’eau ou lorsque le sol n’est pas adapté à ses besoins.
  5. La perte de feuilles: c’est sans doute le problème le plus fréquent chez cette plante. En effet, il y a plusieurs raisons qui peuvent expliquer pourquoi un ficus ginseng en bonne santé commence à perdre ses feuilles.

Pourquoi votre ficus ginseng perd ses feuilles ?

Parmi les causes les plus fréquentes on peut citer :

  • Un changement brusque d’environnement: Un déplacement soudain de la plante à un endroit plus froid ou moins lumineux peut entraîner la perte de feuilles.
    Arrosage excessif ou insuffisant:
  • Un excès d’eau ou un manque d’eau peut provoquer la perte de feuilles. Assurez-vous de vérifier régulièrement la condition du sol pour vous assurer que la plante reçoit une quantité suffisante d’eau.
  • Lumière insuffisante: Une exposition insuffisante à la lumière peut provoquer la perte de feuilles et la faiblesse de la plante.
  • Températures extrêmement basses: Une température trop froide peut endommager les feuilles et provoquer leur chute.
  • Carence en nutriments: Un manque de nutriments peut entraîner une perte de feuilles et un mauvais développement de la plante.