L’alocasia : entretien, arrosage et multiplication

L'alocasia entretien, arrosage et multiplication

Sommaire

En tant qu’affilié d’Amazon, nous pouvons gagner une commission sur les achats éligibles - Mise à jour le 2024-06-19

L’alocasia ou plante oreille d’éléphant est une plante tropicale originaire du Sud-Est d’Asie. Cette plante appartient à la grande famille des Araceae. C’est un genre botanique qui regroupe des dizaines d’espèces (on dénombre près de 70 espèces) qui ont toutes la particularité d’avoir un grand feuillage luxuriant. En effet, certaines espèces possèdent des feuilles gigantesques qui nous rappel les forêts d’Asie du Sud-Est. Cette plante tropicale est devenue très tendance  en tant que plante d’intérieur pour ceux qui cherchent à ajouter une touche d’exotisme et de nature à leur maison. Enfin, en plus de ses qualités décoratives, l’alocasia apportera une atmosphère apaisante et saine à votre intérieur, grâce à sa capacité de produire de l’oxygène et à dépolluer votre intérieur. 

En tant qu’affilié d’Amazon, nous pouvons gagner une commission sur les achats éligibles - Mise à jour le 2024-06-18

Alocasia : Fiche technique

  • Nom scientifique : Alocasia
  • Autres noms communs : Plante oreille d’éléphant
  • Famille : Aracées
  • Origine : Asie tropicale
  • Type : Plante vivace utilisée comme plante d’intérieur ou d’extérieur dans les régions chaudes
  • Rusticité : Non rustique, ne tolère pas le gel
  • Feuillage : Persistant, feuilles larges et décoratives en forme de flèche, souvent avec des marques ou des nervures contrastantes. Certaines espèces ont des feuilles panachées
  • Floraison : Les fleurs sont souvent insignifiantes et cachées par le feuillage
  • Croissance : Modérée à rapide
  • Hauteur à maturité : De 40cm à deux mètres selon les espèces
  • Exposition : Mi-ombre et à l’abri des courants d’air
  • Nature du sol : Sol riche en matière organique, bien drainé et légèrement acide
  • Besoin en eau : Arrosage très régulier (besoins en eau importants) et nécessite une vaporisation en saison chaude.
  • Multiplication : Par division des touffes ou par bouturage de rhizomes ou plantation des bulbilles
  • Espèces similaires : Arum, colocasia et caladium sont toutes des plantes similaires de la même famille.

Colocasia ou alocasia, quelles est la différence ?

Le colocasia et l’alocasia sont deux genres de plantes de la famille des Araceae. Bien qu’ils soient souvent confondus en raison de leur apparence similaire, il existe quelques différences entre les deux.

  • Les feuilles de colocasia ont des tiges plus longues et des feuilles plus arrondies en forme de cœur, tandis que les feuilles d’Alocasia sont plus pointues et ont souvent des bords plus ondulés.
  • Les espèces de colocasia ont tendance à pousser plus rapidement et à devenir plus grandes que les alocasia. Ces dernières ont tendance à être plus compactes et à pousser plus en hauteur.
  • Les colocasia préfèrent les endroits plus ombragés et humides, tandis que les alocasia préfèrent les endroits plus lumineux et chauds.
  • Enfin, les colocasia sont plus rustiques et peuvent tolérer des températures plus fraiches.

Les plus belles variétés d’alocasia

Alocasia macrorrhiza ou Songe caraïbe

Alocasia macrorrhiza ou Songe caraïbe
Alocasia macrorrhiza ou Songe caraïbe

L’alocasia macrorrhiza est appelé aussi le songe caraïbe ou taro géant. En effet, cette espèce se démarque par ses feuilles géantes et fortement nervurées qui peuvent atteindre les 2 mètres de longueur. En pot, cette plante peut atteindre une envergure de 2 à 3m de haut et jusqu’à 1,5m de large. Ses dimensions donnent à cette plante tropicale une allure impressionnante.

Alocasia odora

Alocasia odora
Alocasia odora

Également connue sous le nom « Oreille d’éléphant parfumée ». Cette espèce fleurit assez facilement et ses fleurs sont parfumées et nous rappellent les fleurs d’arum. Cette espèce est très proche de l’alocasia macrorrhiza, toutefois, contrairement à cette dernière, sa taille ne dépasse jamais 1,5m de hauteur. Ses feuilles aussi sont portées davantage à la verticale, ce qui fait d’elle une plante d’intérieur idéale si vous souhaitez ajouter une touche de jungle urbaine à votre intérieur.

Alocasia zebrina

Alocasia zebrina
Alocasia zebrina

Cette espèce est ainsi nommée en raison de ses tiges qui présentent des rayures distinctes de blanc et de noir. Les grandes feuilles en forme de flèche sont d’un vert foncé brillant, avec une texture lisse et coriace. . Les feuilles peuvent atteindre jusqu’à 45 cm de longueur et 35 cm de largeur. Cette espèce est souvent cultivée comme plante d’intérieur, mais peut également être cultivée à l’extérieur dans des climats chauds et humides.

Alocasia cuprea

Alocasia cuprea
Alocasia cuprea

Cette espèce est appelée parfois la « plante en cuivre » en raison de la couleur métallique brillante de ses feuilles. Originaire de Bornéo, elle a des feuilles ovales qui sont vert foncé sur le dessus et cuivrées en dessous, avec des veines qui ressortent en relief. Cette alocasia a besoin d’un endroit chaud et humide pour prospérer. Elle est souvent cultivée comme plante d’intérieur et peut atteindre jusqu’à 60 cm de hauteur.

Alocasia reginula black velvet

Alocasia reginula black velvet
Alocasia reginula black velvet

C’est l’espèce la plus rare et qui a la plus petite taille aussi. Sa taille à maturité ne dépasse pas les 45 cm de hauteur. Ces feuilles larges en forme de cœur sont d’un vert sombre, presque noir, qui absorbe tant la lumière qu’il semble être de velours. Cette teinte est d’autant plus étonnante qu’elle contraste avec des nervures pâles et voyantes.

Alocasia amazonica polly

Alocasia amazonica polly
Alocasia amazonica polly

L’alocasia amazonica polly possède un feuillage très distinctif et attrayant qui nous rappelle un masque africain ou une Tamaya ou Begonia maculata dont la forme des feuilles est presque identique.

Les nervures des feuilles sont très visibles et sont de couleur blanche, créant un contraste saisissant avec le vert foncé des feuilles.

Entretien de l’alocasia

C’est une plante d’entretien assez facile, mais elle a des besoins spécifiques à prendre en compte pour assurer sa croissance et sa bonne santé.

Plantation et rempotage

Plantez votre alocasia en pleine terre, si les conditions climatiques dans votre région le permettent. Il est recommandé de le faire au printemps, à la fin de la période de gel.

Planté en pot, l’alocasia a besoin d’un terreau riche et bien drainé. Le rempotage s’effectue tous les deux ou trois ans pour assurer une croissance normale de la plante.

Si votre plante devient trop grande, vous pouvez le diviser en plusieurs plantes. Sortez délicatement la plante de son pot et retirez le vieux terreau. Divisez la touffe en plusieurs morceaux en séparant les rhizomes avec un couteau stérilisé. Replantez chaque morceau dans un pot séparé .

Où placer l’alocasia ou la plante oreille d’éléphant ?

L’alocasia préfère une situation lumineuse sans soleil direct, mais tolère l’ombre partiel. Idéalement, vous pouvez placer votre alocasia près d’une fenêtre orientée à l’Est ou à l’Ouest, où elle recevra une lumière indirecte et filtrée. Si votre alocasia est exposée à la lumière directe du soleil, les feuilles peuvent brûler et se dessécher. Si vous la placez dans une pièce sombre, la plante risque de ne pas se développer correctement.

Elle a besoin également d’un environnement humide et chaud pour bien se developper. Maintenez la température entre 18 et 25°C autour de la plante durant toute l’année.

Enfin, maintenez votre alocasia loin des courants d’air, car cela peut dessécher ses feuilles et l’affaiblir.

Fertilisation

L’alocasia est une plante à feuillage décoratif. Un engrais riche en azote est donc vivement recommandé pour favoriser le développement des feuilles vertes. Faites un apport d’engrais liquide pour plante verte tous les mois en période de croissance de votre alocasia (de mai à octobre).

Arrosage

l’Alacasia a des besoins en eau importants et nécessite un arrosage régulier pour rester en bonne santé. Il est recommandé de maintenir le sol humide mais pas détrempé, et de vérifier que l’eau s’écoule bien du pot pour éviter la pourriture des racines.

En ce qui concerne la vaporisation,  cette plante tropicale a besoin d’un taux d’humidité relativement élevé et la vaporisation peut aider à augmenter l’humidité ambiante autour de la plante. Il est donc recommandé de vaporiser régulièrement ses grandes feuilles avec une eau non calcaire et à température ambiante, notamment durant les périodes chaudes et sèches de l’année.

Multiplication

L’alocasia peut être multiplié de plusieurs façons, notamment :

Division des rhizomes

Divisez les rhizomes de l’alocasia en plusieurs morceaux, en veillant à ce que chaque morceau possède au moins une feuille et quelques racines. Plantez ensuite chaque morceau dans un pot individuel rempli de terreau humide.

Bouturage de tige

Coupez une tige saine de l’alocasia en biais juste en dessous d’un nœud. Placez la tige dans de l’eau tiède ou du terreau humide jusqu’à ce qu’elle développe des racines. Transplantez ensuite la bouture dans un pot rempli de terreau.

Bouturage de feuille

Prélevez une feuille saine de l’alocasia avec un bout de tige attaché. Placez la feuille dans de l’eau tiède ou du terreau humide jusqu’à ce que des racines se développent à la base de la tige. Transplantez ensuite la bouture dans un pot rempli de terreau.

Questions les plus fréquentes

Est-ce que l'Alocasia est toxique ?

Oui, l'alocasia est considérée comme une plante toxique pour les humains et les animaux domestiques. Toutes les parties de la plante contiennent des cristaux d'oxalate de calcium qui peuvent causer une irritation sévère de la bouche, de la gorge et de l'estomac s'ils sont ingérés. Le contact avec la sève de la plante peut également causer une irritation de la peau, des yeux et des voies respiratoires.

Est ce que l’alocasia craint le gel ?

l'alocasia est une plante tropicale qui préfère les températures chaudes et humides. Elle n'est pas adaptée aux températures froides ou gelées. En général, l'alocasia ne tolère pas les températures inférieures à 10°C et peut être endommagée ou tuée par des températures proches ou inférieures à 0°C. Si vous cultivez de l'alocasia à l'extérieur dans une région où les températures peuvent descendre en dessous de 10°C, vous devriez envisager de la cultiver en pot et de la rentrer à l'intérieur pendant les mois les plus froids de l'année. Vous pouvez également protéger la plante en la couvrant avec un tissu ou une couverture si les températures sont proches de zéro, mais cela ne garantit pas que la plante survivra.

Est ce que l’alocasia grandit vite ?

La croissance de l'Alocasia peut varier en fonction de plusieurs facteurs, tels que la variété de la plante, les conditions de croissance, l'arrosage et la fertilisation. En général, l'Alocasia est considérée comme une plante à croissance rapide, surtout si elle est cultivée dans des conditions idéales. Dans des conditions optimales, avec un bon éclairage, une humidité élevée et une température chaude, l'Alocasia peut pousser de plusieurs centimètres par semaine. Cependant, il est important de noter que la croissance rapide de la plante peut également entraîner une taille importante, ce qui peut nécessiter une taille régulière pour éviter que la plante ne devienne trop grande pour son espace de culture.

Pourquoi les feuilles de mon Alocasia jaunissent ?

Les feuilles jaunissantes de l'Alocasia peuvent être causées par plusieurs facteurs, notamment un arrosage excessif ou insuffisant, un manque de lumière, des maladies fongiques ou des parasites. Pour éviter cela, il est important de fournir à la plante un environnement approprié, avec un sol bien drainé, une humidité relative élevée, un éclairage adéquat et des soins réguliers pour prévenir les maladies et les parasites. En observant attentivement votre plante et en ajustant ses conditions de croissance en conséquence, vous pouvez l'aider à garder ses feuilles saines et vertes toute l'année.